Je crois que chaque Albanais qui part en vacances dans son bled se dit la même chose : « Sans voiture, on ne fait rien ! » Il était en effet inconcevable pour moi…